AGENDA 2018/2019 AGENDA 2018/2019
FREDERIC AGENDA 2018/2019 STAGES ET SOINS SEJOURS SPIRITUELS OUTILS ENERGETIQUES CONTACT & TARIFS

 N° Siret 48341801800022 / Copyrights © frederic florens-haugerud 2016 / Images © freeimages.com


Vivre ce qui est


Tout change dans ce monde, et tout change toujours pour le mieux. Il est difficile de douter que tout change : le changement est en effet la seule constante de la vie. En revanche on peut résister à l’idée que tout change toujours “pour le mieux”. Mais si vous y résistez, cette résistance crée de la souffrance, c’est donc que cette résistance est non conforme à la nature. C'est d'ailleurs comme être compressé par une force plus puissante que notre volonté qui nous fera tôt ou tard aller là où elle va, et nous fera changer quoi qu'il en soit.


Tout dans la nature suit son cour naturel grâce à cette puissance qui l’anime et anime ses lois. Ainsi en va-t’il de nos vies. Nous nous laissons couler dans le flot de la rivière, ou nous y résistons. Résister à Ce qui Est nous fera expérimenter d’autres chemins “imprévus”, résister un peu, de temps en temps, nous fera créer des situations parfois magiques, alors que trop résister nous fera souffrir. Dans tous les cas de figures, ces chemins nous mèneront toujours au même océan de plénitude.


Vivre est l'opportunité d’expérimenter les résistances ou l’harmonie avec ce qui Est. Que nous soyons libres ou non de créer cette résistance ou cette harmonie, nous avons toujours la nécessité d’être témoins de ces résistances ou de cette harmonie qui nous traversent, et de filer avec elles, pour voir où elles nous mènent. Ne le ferons en conscience ou sans conscience. Et ous savons que nous nous retrouverons toujours à la fin dans les bras d'un amour infini, d'une sécurité vertigineuse - je pèse mon mot - et d'une paix sans contraires ; alors pourquoi ne pas danser ? Nous nous retrouverons à la fin dans ce bain de bonté et de bienveillance. Tout ceux qui ont vu l’ont toujours répété. Et vous savez ? Si à la fin nous nous retrouverons là, c'est que c'est déjà ici, en nous, en chacun. Vous savez ce que paix, amour, bonté veulent dire. Vous les ressentez lorsque vous les lisez ? Vous les pressentez déjà peut-être ? En effet, votre cœur respire enfin à la lecture de ces mots, et votre mental s'apaise.


C’est que vous êtes faits de leur propre matière.


Vous existez même avant eux, vous les incluez, vous les générez, vous les rassemblez, vous les unifiez. Vous êtes un avec tout ce qui est et tout ce qui provient de tout. N'est-ce pas miraculeux ? Cette paix a toujours là, cachée sous tous les aspects des apparences, à l'image de toute la nature.


"[...] Nous sommes à la Paix ce que le nuage est à l’océan, nous sommes à l’amour ce que la lumière est au soleil, nous sommes à la joie ce que la vague est à la mer. Nous sommes à la fois la source et l'émanation impermanente qui en émane. Nous restons eau, nous restons feu, nous restons inchangés dans le changement. Alors pourquoi ne pas danser au cœur de la résistance et de l'harmonie ?

Allez en paix, flottez avec ou résistez à ce que vous êtes ou n'êtes pas, à ce qui est ou ce qui n'est pas; peu importe, vous êtes l'eau ruisselante de la source paisible. Et en cela vous toujours liés à la source. Pour toujours. Tout ira bien. Et tout est déjà bien. Vous n’avez jamais quitté votre état naturel, vous n’avez fait que le croire. Lâchez vos idées ou embrassez-les sans les croire. Vivez, ressentez, autorisez-vous à résister au flot de la vie, à vous en isoler ou à flottez avec lui. Autorisez-vous à dire « oui » à la vie ou bien à dire « non ». Mais quoi qu'il en soit, souriez… vous n’êtes jamais seul… vous êtes 7 milliards de particules solaires… 7 milliards de particules d'océan... 7 milliards à pouvoir reconnaître la magnificence de votre véritable nature…7 milliards a pouvoir faire descendre le soleil sur la terre par à un simple sourire ou un geste du cœur qui dirait déjà tout cela, sans attentes et sans intérêt, depuis cette paix éternelle : « Tout est bien, tout ira bien. Je suis là ». N'attendez pas qu'on vous offre ce regard, laissez-le émerger en vous.


Frédéric florens-haugerud

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google Bookmarks Partager sur LinkedIn